x

Valoriser les déchets verts

Le traitement des déchets verts fait partie du socle commun des compétences que le SMTD65 exécute pour ses collectivités membres.

Ils sont issus de collectes en déchèteries et/ou d’apports directs sur les aires de traitement. Ils sont majoritairement produits par les ménages mais peuvent également être issus de l’activité des professionnels et  des services municipaux.

Tous les déchets verts sont broyés puis compostés sur des aires de compostage publiques et/ou privées, à l’exception de ceux  issus de Cauterets, d’Argelès-Gazost et de Viella utilisés sous forme de simple broyat.

Le compostage est un procédé biologique naturel par lequel la matière organique se décompose sous l'action de micro-organismes. En combinant des conditions adéquates d'aération, d'’humidité et de température, ce procédé permet d'obtenir un amendement organique riche en composés fertilisants : le compost.

Important : depuis 2002, la législation interdit tout brûlage ou enfouissement des déchets verts. Ils doivent faire l'objet d’une valorisation.

Le compost est utilisé par l’agriculture en grande majorité et par les particuliers qui peuvent se procurer du compost sur certaines déchèteries.

Sur le territoire du SMTD65, on dénombre ainsi sept aires de broyage (Argelès-Gazost,  Bagnères-de-Bigorre, Cauterets, Hèches, Saint Lary, Saint-Laurent-de-Neste et Viella) et trois aires de compostage (Bordères-sur- l’Echez, Capvern et Lourdes Mourles).

//